Catégories
Portraits Réalisateurs

Aicha Macky

Aicha Macky Kidy née le 8 janvier 1982 à Zinder, est une réalisatrice, productrice et sociologue nigérienne.

En 2004, elle fait ses études supérieures à l’Université Abdou Moumouni de Niamey, où elle obtient une maîtrise en sociologie. Passionnée par l’image, Aicha Macky côtoie le Forum Africain du Film Documentaire (FAFD) de Niamey, après un test organisé par le Ministère de la promotion de la femme en 2008, dans le but de devenir documentariste.

Elle étudie à l’institut de Formation en Technique de l’information et de la Communication (IFTIC) de Niamey, où elle obtient un Master I en audiovisuel et réalisation. En 2011, elle y débute sa carrière de cinéaste, avec son premier court métrage « Moi et ma maigreur » (13 mn), qui questionne la perception du corps « maigre » et le lien que fait la société avec les maladies telles que le sida.

En 2013, elle obtient un Master II en Réalisation Documentaire de Création à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal, avec son film « Savoir faire le lit » qui interroge les tabous et les non-dits autour de la question de l’éducation sexuelle entre mère/fille au Niger. Le film est sélectionné dans plusieurs festivals : Forum africain du Film documentaire de Niamey, Festival Cinémas d’Afrique d’Angers, Festival du film d’Amiens, Festival de Lausanne, Festival de Films de Femmes de Dakar…

Elle poursuit sa formation par des stages successivement au sein de Contre champs et de Maggia Images de Sani MAGORI, en travaillant comme assistante sur de nombreux films de fiction et de documentaire parmi lesquels, le film « Une journée avec Alhousseini » d’Idi NOUHOU.

« L’Arbre sans fruit » (2016) est son premier long-métrage documentaire, il explore la thématique taboue de l’infertilité au Niger.
Le film remporte une quarantaine de prix à travers le monde depuis sa sortie en Mars 2016, parmi lesquels :

2017 : Trophées francophones du Cinéma à Yaoundé (Cameroun) –
Prix du meilleur documentaire
2017 : Etoile de la Scam – Paris (France)
2017 : Mis Me
Binga – Yaoundé (Cameroun) – BINGA d’OR du Long Métrage
2016 : Festival de Film Documentaire de Blitta
(FESDOB) – Blitta (Togo) – Grand prix documentaire
2017 : Est Film africain
Festival «Mon histoire, Ma passion, Mon vol passant » – Kigali (Rwanda) – meilleur Afrique
Documentaire
2017 : Festival « Cinémas d’Afrique » – Angers (France) –
Prix du Public et Prix Jury Jeune Meilleur court métrage
2016 : Aux Ecrans du Réel – Le Mans (France) – Prix du Jury
& Prix du public
2016 : Festival du film documentaire de Saint Louis – Saint
louis (Sénégal) – Sélection Docmonde, Prix AIRF
2016 : Festival International Jean Rouch – Voir autrement le
monde – Paris (France) – Prix du Premier Film & Prix Fleury Doc


2016 : Festival Ciné Droit Libre – Ouagadougou (Burkina
Fasso) – Grand prix Sergio De Melo
2016 : Festival Toukountchi – Niamey (Niger) – Prix du
publique et prix technico artistique
2016 : Festival de film documentaire de Khourigba – Khourigba
(Maroc) – Prix du public
2016 : Les Escales documentaires de Libreville – Libreville
(Gabon) – Mention Spéciale Grand Prix Charles Mensah
2016 : Lumières d’Afrique – Besançon (France) – Mention
spéciale du Jury
2016 : Festival International du Film de Femmes de Salé –
Salé (Maroc) – Meilleur documentaire
2016 : Golden Tree International Documentary; Film Festival –
Francfort (Allemagne) – Prix du meilleur moyen métrage documentaire
2016 : Festival arabo-africain de Zagora – Zagora (Maroc) –
Premier Prix documentaire
2016 : Premier Doc Chroma – Le mans (France) – Prix du jury
et le prix du public
2016 : Africa Movie Academy Awards (AMAA) – Lagos (Nigeria) –
Prix du Meilleur Documentaire

2016 : FESTICAB – Festival International du Cinéma et de
l’Audiovisuel du Burundi – Bujumbura (Burundi) – Premier Prix dans la catégorie
documentaire.

Le film est diffusé sur des chaines de télévision telles que NHK du Japon, Deutch Wele, TV5 Monde, Lion capitalTV…

Ambassadrice du Niger au Mandela Washington Fellowship YALI 2016, Aicha Macky a été décorée par le Président Issoufou MAHAMADOU, au grade de chevalier dans l’ordre des palmes académiques lors du 60è anniversaire de la République du Niger, Zinder Saboua. Elle est faite chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture de la République Française, pour « son travail remarquable en tant que réalisatrice, tant par la qualité artistique de ses films que par les valeurs progressives qu’ils transmettent, notamment s’agissant du statut de la femme ».

Aicha Macky travaille sur trois projets de film. L’un d’entre eux, intitulé « Zinder », qui traite de la question sécuritaire à travers le phénomène du « Palais » à Zinder, a déjà eu plusieurs sélections en résidence d’écriture ainsi que des bourses de développement : au Ouaga Film Lab 2017, la bourse d’écriture Medienboard Berlin Brandenburg; un prix du pitch au Durban Film Art Afrique du Sud; une sélection à la Fabrique du cinéma du festival de Cannes 2018; une autre aux ateliers Produire au Sud Nantes; une résidence d’écriture du FIDADOC; une sélection Hot Docs 2019 Canada…
Les deux autres projets sont : « les faux compagnons » qui parle des personnes vivant avec les maladies incurables comme le diabète et le problème rénal ; et « La voix de l’eau », qui porte sur le problème d’eau à Zinder.

Elle est enseignante vacataire à l’IFTIC en master I Réalisation. Parallèlement, elle est formatrice des jeunes en facilitation du cinéma mobile pour la résilience communautaire pour un changement de mentalité et transformation des conflits au niveau du PDEV II qui est un programme de l’USAID. Elle est présidente du réseau régional des jeunes leaders pour la paix et le développement dans le Sahel.

Elle crée la société de production « Tabou Production » qui a pour ligne éditoriale des histoires autour des tabou et des non-dits : raconter le tabou tout en respectant les cultures positives et en dénonçant celles qui sont négatives.

Sélections : « L’arbre sans fruits » (2016)
2018 : Festival Films Femmes Afrique – Dakar (Sénégal)
2017 : JAPAN PRIZE – Tokyo (Japon) – Nominé
2017 : Les Étoiles du documentaire – Paris (France)
2017 : Festival Africlap – Toulouse (France) – catégorie
“Documentaire“, compétition officielle
2017 : Festival ÉCRANS NOIRS – Yaoundé (Cameroun) – en
compétition
2017 : DOK.fest München – Munich (Allemagne) – Compétition
officielle
2017 : Chaud
Docs - Toronto (Canada) – Sélection “World Showcase”
2017 : Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de
Ouagadougou (FESPACO) – Ouagadougou (Burkina Faso) – Compétition documentaire
2017 : Festival Ya Beto – Pointe Noire (Congo) – Sélection
officielle
2017 : Festival du film “étonnants voyageurs” – Saint Malo
(France)
2017 : Festival international du film documentaire de
Khouribga – Khouribga (Maroc) – Compétition officielle
2017 : vues
du Film Festival de musique du monde et - Montréal (Canada)
2016 : Etats généraux du film documentaire – Lussas (France)
2016 : Festival cinémas d’Afrique – Lausanne (Suisse)
2016 : Images en bibliothèques – Paris (France) – Film
soutenu par la Commission nationale de sélection des médiathèques
2016 : Festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt – Apt
(France) – Sélection

2016 : Festival des 3 Continents – Nantes (France)

FILMOGRAPHIE

« L’arbre sans fruit » (2016), 52′
« Les rêves de Hadjo » (2016), 13′
« Normes pour qui ? » (2015), 13′
« Le dilemme de Binta » (2015), 20′
« Savoir faire le lit » (2013), 26′
« Moi et ma maigreur » (2011), 13’

Elh. M. Souleymane et Souley Moutari (2016). Niger Inter. Interview Aicha MACKY, l’étoile montante du 7è art nigérien
Walter Issaka (2018). Fofo Mag. Rencontre avec Aicha MACKY
Les films du Balibari. L’arbre sans fruit


Voir aussi les Portraits d’autres réalisateurs

Commentaires Facebook